DECRYPTAGE DE L'ACTIVITE MARITIME

Publié dans Actualités

TLF Overseas, Syndicat professionnel des organisateurs de transport nous accompagne : décryptage de l’activité maritime de ces dernières semaines et de celles à venir.

Suite de l'épisode du canal de Suez

Ce premier trimestre est toujours marqué et ce, depuis des mois par :

  • Le manque d’équipement et des difficultés d’espace à bord
  • Des taux de fret historiques
  • Une forte demande face à une offre de capacité insuffisante
  • Une continuité des blank sailing
  • Des ports congestionnés à travers le monde et des retards et omit des ports avec les moins de flux
  • Des surcharges congestions, des pénalités de bookings reportés
  • Des diminutions des free time de surestaries et detentions
  • Des marchandises en attente de chargement 

 Face à ce rebond de la demande :

  • Les compagnies ont accéléré le redéploiement des capacités opérées (la flotte de navires inactifs a atteint un niveau historiquement bas en novembre 2020. Mais les navires sont devenus inaccessibles financièrement sur le marché de l’affrètement
  • Les compagnies ont investi dans l’achat / location de conteneurs, et commencent à rapatrier du reefer vide en France mais les effets ne sont pas encore pleinement visibles
  • Les navires font face aux congestions dans les ports du monde, entrainant du retard considérable pour nos ports européens et des sauts d’escale.
  • Les compagnies cherchent des solutions avec les entreprises de manutention pour mobiliser plus de personnel et maitriser les goulots d’étranglement.
  • Les intérêts marchandises doivent anticiper depuis des mois les conséquences d’un transport maritime international complètement perturbé.

Les prochains mois seront marqués par :

  • Une absence de visibilité optimale sur les arrivées et départs navires : risque de marchandises laissées à quai pour des durées prolongées, impossibilités de faire rentrer un conteneur le jour convenu
  • Des retards navires encore plus importants, entrainant des congestions massives dans les ports européens en l'absence de prise de mesures exceptionnelles : à noter, que les terminaux demandent instamment de limiter les conteneurs prévus à l'export sur des navires pour lesquels les ETA sont incertains.
  • Des risques importants d’omit en l’absence de mesures exceptionnelles et rapides sur le traitement des navires et les services à la route (suppose des moyens humains plus importants, des amplitudes horaires élargies et des transporteurs routiers accueillis sur des plages horaires plus importantes, week-end compris)
  • Une continuité des difficultés de booking manque d’espace à bord et d’équipements disponibles
  • Des taux de fret sans diminution sur le Trade Asie Europe (plafond observé depuis quelques jours risque d'augmenter manque de capacité), Des taux de fret en augmentation sur d'autres trade
  • Des annonces de nouvelles surcharges liées aux congestions
  • Un risque de diminution des franchises d’utilisation de conteneurs (demurrage et détentions)

Nous devons noter les impacts supplémentaires non négligeables du blocage du Canal de Suez :

  • Actuellement, plus de 200 navires attendent de passer le canal dans les prochains jours et les ETA sont en cours d'évaluation
  • Nous devons nous attendre à des mesures importantes visant à optimiser les rotations et minimiser les trop gros risques de goulots d'étrangement
  • Certains terminaux sont à un niveau d'engorgement proche de la saturation dû aux conteneurs exports en stationnement bien au delà des moyennes habituelles (retard navires trop importants). La pression est à prévoir car la période pour rentrer les pleins sera réduite.
  • Des retards massifs et de nouveaux risques d'omit pour que les navires impactés par le blocage de Suez se remettent en horaire
  • Perte importante de capacités

Quelques mesures déjà prises par un certain nombre de compagnies :

  • CMA CGM : annulation de tous les bookings pris sur EVER GIVEN départ Europe du Nord, Baltique, Royaume-Uni
  • CMA CGM : arrêt temporaire des containers releases sur une liste de navires retardés
  • EVERGREEN : Aucune information
  • HAPAG Lloyd : Attente de mesures complémentaires
  • Maersk : Fermeture temporaire des bookings short-term effectués sur la plateforme en ligne Spot : 14 services, dont toutes les exportations provenance Asie.
  • Maersk : Annonce de 20 à 30% de perte de capacité
  • MSC : envisage de ne pas effectuer certains voyages et d'adapter le volume des réservations en fonction de la réduction de capacité disponible
  • Hamburg Sud : stop booking sur les services NERA en direction de l'est pour les trafics de l'Europes du Nord vers le Moyen-Orient, l'Inde et l'Asie de L'extrême Orient

 

Tags: LE GROUPE BALGUERIE TRANSPORT MARITIME BALGUERIE

BALGUERIE

CONTACTS
LE GROUPE
IMPLANTATIONS
VALEURS
RESEAUX
HISTORIQUE

RESSOURCES HUMAINES
AGREMENTS
ACTUALITES

TRANSPORT

NOS SOLUTIONS
MARITIME
AERIEN
MULTIMODAL
CONSOLIDATION ET GROUPAGE
TERRESTRE

DOUANE
PLATEFORME MULTIMODALE
COTATION TRANSPORT

LOGISTIQUE

VINS ET SPIRITUEUX
CONSOLIDATION ET GROUPAGE
FOIRES ET SALONS
TONNELLERIE
LOGISTIQUE "PERISSABLES"

PRODUITS FORESTIERS
PRODUITS LAITIERS
PRODUITS RECYCLES
IMPORT TEXTILES

UTILE

COTATION
CONTACTS
ASSURANCE
CGV
CONNEXION ESPACE CLIENT
DOCUMENTATION
DOCUMENTATION B2T
RECHERCHE
RECRUTEMENT