DECRYPTAGE DE L'ACTIVITE MARITIME

Publié dans Actualités

TLF Overseas, Syndicat professionnel des organisateurs de transport nous accompagne : décryptage de l’activité maritime de ces dernières semaines et de celles à venir.

Suite de l'épisode du canal de Suez

Ce premier trimestre est toujours marqué et ce, depuis des mois par :

  • Le manque d’équipement et des difficultés d’espace à bord
  • Des taux de fret historiques
  • Une forte demande face à une offre de capacité insuffisante
  • Une continuité des blank sailing
  • Des ports congestionnés à travers le monde et des retards et omit des ports avec les moins de flux
  • Des surcharges congestions, des pénalités de bookings reportés
  • Des diminutions des free time de surestaries et detentions
  • Des marchandises en attente de chargement 

LES USA SOUS PRESSION: LES PORTS DE LA COTE OUEST AU BORD DE LA RUPTURE

Publié dans Actualités

 

Nous avions communiqué ces derniers temps sur les problématiques rencontrées sur la congestion portuaire importante sur la côte Est des Etats unis.
Aujourd’hui ce sont les ports de la côte ouest qui sont en souffrance. Avec une demande croissante jour après jour, des capacités limitées, des annulations d’escales et des modifications de rotation des services, cela va engendrer un engorgement dans les ports américains qui pourrait s’annoncer sans précèdent. Au-delà des ports de Long beach ou Oakland, des répercussions importantes se font ressentir sur Seattle et Vancouver.

A destination des ports de Long Beach ou encore Oakland, les niveaux de fret pour des équivalents 40 dry devraient dépasser les 6 000 Usd très rapidement pour probablement atteindre des niveaux encore plus importants au mois de mai et juin. En effet, la covid-19 encore très présente sur le sol américain n’arrange pas du tout la situation. Le personnel des sociétés de transport et de manutention est très impacté et les effectifs sont plus que réduits dans certaines zones géographiques.

D’autres facteurs, qui sont à la base des nouvelles positives, vont probablement venir intensifier et aggraver la situation, à savoir :

  • La suspension de la taxe « Trump » * pour les 4 prochains mois ce qui va pousser les importateurs de vins américains à relancer leurs commandes afin de générer du stock car aucune certitude que cette taxe ne soit pas de nouveau mise en application après le délai annoncé.
  • Le plan de relance de 1900 milliards principalement destiné aux foyers américains pour relancer la consommation. Si celui-ci est bien entériné le 10 mars 2021, nous devrions constater dans les semaines à venir une explosion de la consommation et de nouveau des importations massives depuis l’Asie et l’Europe qui ne feront que venir empirer une situation déjà bien critique.

Les congestions dans l’ensemble des ports américains mais aussi européens laissent présager, de nouveau, une pression intense sur les prix du transport maritime, et sur les disponibilités d’espaces et d’équipements.

Nous restons sur nos indicateurs initiaux à savoir que nous ne devrions pas voir d’améliorations avant la fin du mois de juin 2021. Néanmoins, avec les nouveaux éléments qui surviennent jour après jour, il est fort probable que nous devrons patienter jusqu’au mois de Septembre pour retrouver de la normalité.

*Taxe de 25% sur les importations de Vins français

TRANSATLANTIQUE: UNE SITUATION INEDITE

Publié dans Actualités

Situation US W2

La situation se dégrade au fil des semaines pour le transport maritime sur le trade France -US (Est et Ouest). Avec une demande toujours plus importante et des capacités limitées, les prix s’envolent et avoisinent les 5 000$/40’ dry. Les principaux armateurs qui se partagent 86% des capacités depuis la France à destination des USA vont très prochainement officialiser leurs annonces de GRI (general rate increase), qui pourraient atteindre les 500$ / TEU (montant donné à titre indicatif à ce jour) au mois de Mars et plus encore à partir du mois d’avril.

Certains armateurs commencent à mettre en place une surcharge « Sea priority » qui serait de l’ordre de 1000 Usd / 40 H.C afin de garantir les embarquements.

Le transport maritime souffre encore de la Covid -19 sur le sol américain. Un grand nombre d’entreprises américaines de transport ainsi que les entreprises de manutention ont leurs effectifs touchés par la covid-19, ce qui provoque un embouteillage de navires à l’entrée des ports (délai d’attente en mer jusqu’à 15 jours).

Également, minimum 15 jours sont nécessaires avant de pourvoir sortir les conteneurs des terminaux. Il faut s’attendre également à voir venir des augmentations importantes au niveau des tarifs de livraison sur le sol américain ainsi qu’un allongement des délais de réalisation.
En fonction de l’évolution de la situation, que ce soit en termes de disponibilités d’équipements mais aussi d’espaces navires, il est probable que nous arrivions à la situation que nous avons connue sur le Trade Import Asie, à savoir un booking = un prix.

Les congestions portuaires aux quatre coins du monde laissent présager une pression sur les prix, les espaces et l’équipement jusqu’à la fin du premier semestre 2021

Il est essentiel d’anticiper au maximum les volumes exacts qui seront à expédier afin de limiter au maximum les engorgements et sécuriser au plus juste les espaces navires.

Il va falloir s’armer de patience et plus que jamais anticiper vos réservations ! Nos équipes restent à votre écoute et disposition pour vous accompagner au plus près

 

FLASH NEWS AIRFREIGHT

Publié dans Actualités

Airflash2021

A l’approche du nouvel chinois, il nous parait important de vous faire un rapide état des lieux de la situation au niveau des capacités aériennes à venir:

  • Sur l’axe Europe / Chine : les compagnies comme Air China réduisent les vols cargo de 50% jusqu’à fin février.
  • Sur l’axe Chine / Europe : la aussi la situation est très tendue et le manque d’espace sur les "rares" vols qu’il peut y avoir, se ressent fortement. Nous devons également faire face à des annulations pour les destinations comme PVG chez AF et KLM.  Air France / KLM pourrait annoncer une réduction importante, voire annulation, des vols passagers sur Shanghai et Pekin.
  • Sur l’axe Europe / Japon / Asie du Sud Est et Afrique, pour le moment pas de complexité décelée. Néanmoins, Singapour reste une destination surchargée et l’espace commence à se tendre. Des alternatives via des vols en transit sont proposées par certaines compagnies comme Qatar Airways ou Turkish Airlines.
  • Concernant l’Axe Europe / USA, pour le moment, les compagnies proposent encore des vols à intervalles réguliers et nous ne ressentons pas encore de tension sur l’espace.
  • Pour finir notre passage en revue du marché, sur l’axe Europe / Inde, actuellement les solutions proposées se font uniquement via des compagnies aériennes du Middle East.

Comme ces dernières semaines, voir ces derniers mois, la situation change jour après jour et parfois même dans la journée.
N’hésitez pas à prendre contact avec vos interlocuteurs commerciaux pour tous renseignements complémentaires.

Bon vol a tous !

BALGUERIE

CONTACTS
LE GROUPE
IMPLANTATIONS
VALEURS
RESEAUX
HISTORIQUE

RESSOURCES HUMAINES
AGREMENTS
ACTUALITES

TRANSPORT

NOS SOLUTIONS
MARITIME
AERIEN
MULTIMODAL
CONSOLIDATION ET GROUPAGE
TERRESTRE

DOUANE
PLATEFORME MULTIMODALE
COTATION TRANSPORT

LOGISTIQUE

VINS ET SPIRITUEUX
CONSOLIDATION ET GROUPAGE
FOIRES ET SALONS
TONNELLERIE
LOGISTIQUE "PERISSABLES"

PRODUITS FORESTIERS
PRODUITS LAITIERS
PRODUITS RECYCLES
IMPORT TEXTILES

UTILE

COTATION
CONTACTS
ASSURANCE
CGV
CONNEXION ESPACE CLIENT
DOCUMENTATION
DOCUMENTATION B2T
RECHERCHE
RECRUTEMENT